Le village s’est développé depuis des temps très anciens autour d’un itinéraire Nord-Sud très fréquenté proche de la RN20. La commune est constituée d’un bourg et de nombreux hameaux bien vivants, qui datent pour la plupart de l’époque gallo-romaine et se sont développés au Moyen-Age, en particulier :

• Le Bigeardel autour de son petit château (12° siècle) résidence d’un vassal des Vicomtes de Comborn, Chevallier du Bigeardel.

• Le Bariolet où l’axe routier franchit le ruisseau le Brezou, avec un relais de la diligence, et la belle demeure (15° siècle) des familles influentes des maîtres de poste.

• Le bourg s’est constitué à partir du Moyen-Age autour de son église (12° - 15° siècle) et de son prieuré, mais n’a vraiment pris de l’importance qu’après la Révolution avec la réputation de ses foires très fréquentées.

 

L’art du vitrail très renommé en Limousin, trouve en l’église Saint-Sicaire de Perpezac-le-Noir un témoignage remarquable, au travers d’un ensemble de vitraux réalisés par l’Atelier du Vitrail de Limoges.

Le plan d’eau de Perpezac-le-Noir idéalement situé sous les vents dominants, est le terrain de jeu favori des amoureux de voile radiocommandée.

Actuellement peuplée de 1100 habitants, Perpezac le Noir vous accueillera au calme dans un paysage rural contrasté avec des prairies d’élevage (race limousine) mais aussi des parties plus boisées et sauvages dans la vallée du Brezou. Au long de ces petites routes, vous découvrirez le charme de son petit patrimoine rural et de ses paysages variés s’ouvrant souvent sur de beaux panoramas..

www.perpezaclenoir.fr