Le cœur du village vous séduira par son agencement harmonieux. A l’intérieur de l’église romane dédiée à saint Martial, est exposé un sarcophage de forme trapézoïdale datant de l’époque mérovingienne.

Suivez le chemin qui mène au château la Blanche. Cette motte féodale dont l’origine remonte autour de l’an mil, est implantée sur un plateau dominant un méandre de la Vézère. En contrebas se trouve « la maison du loup » appelé à tort dolmen, cet abri permettait la surveillance d’un passage à gué sur la Vézère situé sur l’itinéraire de la route des métaux.

Au sud – est du bourg, en empruntant la route qui mène au Moulin Marteau, vous découvrirez la fontaine Saint-Martial. Elle serait, dit la légende, une réponse du Saint à une pauvre femme qui aurait refusé de le désaltérer. Dès 1600 elle fut réputée souveraine contre la gale.

En empruntant l’ancienne voie ferrée du Paris-Orléans Corrèze, paradis des randonneurs (GR 46), vous profiterez d’une agréable promenade au fil de l’eau en suivant les berges de la Vézère.

www.espartignac.correze.net