Le cabinet d’étude SOLIHA et Creuset Méditerranée en charge de l’étude pré-opérationnelle de l’Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat (OPAH) sur le territoire de la Communauté de communes, ont organisé mercredi 13 décembre 2017 deux ateliers thématiques dans le cadre de leur programme d’actions pour la redynamisation du territoire en présence des services de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) et du Conseil Départemental de la Corrèze.

Une des actions concerne la réhabilitation des résidences principales, en particulier en centre-bourg. L’objectif étant d’aider à la remise sur le marché locatif de logements vacants et de faciliter le maintien à domicile des personnes fragiles (personnes âgées, personnes à mobilité réduite...).

« Vieillir chez soi », première thématique évoquée, a suscité les avis des professionnels de santé et d’accompagnement des personnes âgées et handicapées sur les difficultés rencontrées concernant le maintien à domicile. Ces difficultés concernent notamment des aspects techniques, financiers, sociaux, sanitaires et l’accès aux services. La problématique soulevée au sein du territoire du Pays d’Uzerche concerne notamment l’état de dégradation avancée de certains logements. Les cabinets d’étude ont présenté leurs différents axes d’interventions :
• Accompagnement individuel des ménages via des programmes d’intervention et de travaux d’adaptation au délais réduits chez les personnes nécessitantes, la mise en place de diagnostics d’ergothérapeutes pour des installations techniques et aides aux actions quotidiennes.
• Accompagnement collectif via la création d’habitations collectives ou domiciles regroupés comprenant des logements adaptés.
Ces axes d’actions ont pour objectifs d’utiliser l’écosystème local (services et professionnels de santé) et de structurer les interventions existantes des différents partenaires sur le territoire.

Le deuxième atelier s’est intéressé à l’accession à la propriété et au locatif en centre bourg. Sur la base d’une présentation des données existantes concernant l’immobilier sur le territoire, les cabinets d’études ont souhaité recueillir l’expertise des professionnels de l’immobilier et du notariat sur l’offre et les besoins en termes d’habitat identifiés ainsi que les freins et les leviers d’actions à l’accession à la propriété et au développement du locatif.

Le territoire du Pays d’Uzerche a été défini comme un lieu où il y fait bon vivre, aux qualités architecturales et paysagères incontestables, qui détient une bonne connexion aux bassins d’emplois environnants et dont les valeurs immobilières sont peu élevées.
Pourtant le territoire fait face à des problématiques de demandes en locatif non satisfaites et un taux de vacance très important notamment en centre-bourg. Cela est en partie lié à une offre immobilière qui ne correspond pas à la demande, un état du bâti qui demande des travaux de réhabilitation, des taux de retour sur investissement à la marge ainsi qu’un parc de stationnement globalement inadapté.
La valorisation de l’investissement immobilier, la recomposition des tissus et bâtis obsolètes ainsi que la requalification des espaces publics et l’adaptation des services apparaissent aujourd’hui comme les principaux leviers d’actions pour la revitalisation des centres-bourgs.

D’autres interventions des cabinets d’études SOLIHA et Creuset Méditerranée auront lieu sur le territoire durant cette phase d’étude pré opérationnelle de l’OPAH. Un travail qui reste donc à suivre...

2017 12 15 atelier vieillir chez soi 2017 12 15 atelier immo